Actualité

« « Jésus (...) les emmène, eux seuls, à l'écart, sur une haute montagne... » 

La liturgie nous fait entendre deux fois par an le récit de la Transfiguration : le 6 août et le deuxième dimanche de Carême. Elle souligne ainsi l'importance de l'événement pour Jésus, pour ses apôtres, mais aussi pour chacun de nous. Comme Pierre, Jacques et Jean, laissons donc le Seigneur nous emmener avec lui, « seuls, à l'écart ». Ouvrons grand les yeux de notre cœur pour contempler paisiblement le Seigneur resplendissant de lumière. Demandons à l'Esprit Saint de nous couvrir de son ombre, ainsi qu'il couvrit ce jour-là les trois disciples, ainsi qu'il couvrit Marie à l'Annonciation. Et dans le silence et le recueillement, ouvrons grand nos oreilles spirituelles pour laisser résonner en nous la parole du Père : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »

Retour