Actualité

Ils éprouvèrent une très grande joie

Des Mages quittent leur pays, avancent à tâtons vers le Roi des juifs.

Hérode est à Jérusalem, immobile, paralysé par la peur et le mensonge.

Où voulons-nous nous situer ? Nous savons bien que ces deux attitudes peuvent cohabiter en nous. L’essentiel est de le savoir pour sortir de la peur et du  mensonge et marcher vers Celui qui est la Vérité et la Vie. C’est un chemin où la lumière, parfois voilée, nous est donnée seulement pour ce jour. Le Seigneur nous propose de le parcourir parce qu’il conduit à une très grande joie, celle de trouver enfin ce pour quoi nous sommes faits : adorer notre Dieu dans ce petit enfant qui a pris sur lui toute notre humanité. Quand nous nous prosternons devant l’Enfant, nous posons un geste vrai, en harmonie avec ce que nous sommes : le joyau de la création, dépendant de la bonté de Dieu mais aussi libre pour reconnaître consciemment et joyeusement son créateur et son Père.

Retour